Processus décisionnel

Les démarches décisionnelles classiques cloisonnent les thèmes de préparation des décisions, de légitimation de décisions, de suivi et finalement d'évaluation. Par ailleurs, elles prévoient un traitement individuel pour chaque décision. A l’opposé, le processus décisionnel organise transversalement ces trois thèmes en regroupant le flux décisionnel relatif à chaque domaine décisionnel. Cela consiste à faciliter le partage des décisions entre décideurs,
à coordonner l’utilisation des outils sous-jacents (CPM, BI, etc.) et à proposer un outil facilitant la création, la gestion et le partage de scénarios décisionnels (tétrAèdre).

L’organisation par processus décisionnel :

    Associe plus facilement tous ceux qui doivent en être ;
    Uniformise le langage décisionnel à travers l’entreprise ;
    Permet des progrès globaux en matière de qualité stratégique. Les critères de performance, associés à cette qualité, peuvent porter sur la formulation (anticipation, réactivité, opportunité), sur l’évaluation (pertinence, incrémentalité et réversibilité) et sur l'engagement (légitimité, consensus, motivation) ;
    Fédère les ressources employées pour un traitement plus complet de la problématique stratégique (anticipation des risques, coordination des actions, recherche d’action différentiantes, veille stratégique, etc.).